Échevinat de la Culture

Échevinat des Affaires européennes

Échevinat de la Mobilité et du Stationnement

Échevinat des Cultes et des Philosophies non confessionnelles

Échevinat de la Propreté publique

Depuis 2000, j’assume la responsabilité d’Échevin à Saint-Gilles. Pendant la législature 2000 – 2006, j’ai été en charge de l’Échevinat de l’état civil et de la population, des affaires européennes et de l’informatique.

Après les élections communales du 8 octobre 2006, où j’ai obtenu 1.140 voix de préférence, soit le meilleur score après le Bourgmestre Charles Picqué, ce dernier m’a confié, outre les Échevinats précités, les finances, les travaux publics, la mobilité, la propreté et les cultes.

À la mi-législature, fin 2009, suite au remplacement de l’Échevine libérale des affaires flamandes Mady Novalet par le socialiste Willem Stevens, j’ai cédé la charge des finances à l’Échevin libéral Patrick Debouverie.

En septembre 2011, à l’occasion d’un remaniement des compétences au sein du Collège des Bourgmestre et Échevins, j’ai été chargé de la culture et j’ai cédé les travaux publics à Cathy Marcus, la nouvelle Bourgmestre f.f.

Vous trouverez ici, en cliquant sur les photos correspondantes, un bilan succinct pour chacun des échevinats dont j’ai ainsi eu la charge. Il est difficile de résumer en quelques lignes un travail de jour en jour durant six années, mais je crois que le plus important est qu’en toute modestie, j’ai le sentiment que j’ai pu contribuer quelque peu à l’amélioration des conditions de vie de mes concitoyens.

Les élections communales du 14 octobre 2012 m’ont été favorables, car avec 1.237 voix de préférence, j’ai à nouveau obtenu le meilleur score de Saint-Gilles après Charles Picqué, toutes listes confondues. J’ai par conséquent pu garder en gros les mêmes compétences, c.-à-d. l’état civil et la population, la culture, les cultes et philosophies non confessionnelles, la mobilité et le stationnement, la propreté publique et les affaires européennes. Je me suis en outre vu attribuer la responsabilité de l’Atelier du Web, créé en 2006 afin de lutter contre la fracture numérique. Depuis le mois d’octobre 2013, le Bourgmestre Charles Picqué a repris l’état civil et la population pour réaliser un inventaire des domiciliations ce qui requiert une action transversale impliquant notamment les services de la population, de l’urbanisme, du logement et la police. Une fois ce projet réalisé, l’échevinat de l’état civil me reviendra en principe.

 

One Response to Échevin à Saint-Gilles

  1. Roger Denis dit :

    Ce vendredi 4juillet, vous avez celebre notre marriage .
    Nous vous remercions pour la belle ceremonie, pleine de gentillesse et d’emotion.
    Roger DENIS et Lucie VANDER LINDEN
    rue Saint-Bernard 79/57
    Saint-Gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>